jeu. Déc 2nd, 2021

Le dépannage électrique dans les parties communes d’une copropriété n’est pas aussi évident que les interventions de dépannage dans une maison individuelle ou un appartement. Découvrez dans cet article les subtilités de cette prestation pour les résidents en copropriété.

Dépannage électrique sur devis

Quel que soit le type de panne électrique de votre immeuble, il est toujours préférable de prendre des précautions. Demander un devis pour un dépannage électrique n’est donc pas une étape inutile. Au contraire, c’est indispensable afin d’éviter les malentendus entre copropriétaires.

Tous les habitants de l’immeuble peuvent ainsi donner leur aval pour chaque intervention spécifique. Même s’il s’agit d’une urgence, cette étape ne doit pas être négligée. De toute manière, les électriciens professionnels actuels sont très réactifs. Ils peuvent vous délivrer un devis sans engagement et gratuit en quelques minutes. Grâce aux nouvelles technologies, les artisans électriciens peuvent accélérer les formalités administratives. Les électriciens d’Arti-elec.com peuvent par exemple, vous envoyer un devis numérique alors qu’il est déjà sur place pour faire un diagnostic.

Que vous soyez victime d’une panne de courant, qu’il faille s’occuper de l’entretien annuel d’appareils ou simplement changer une pièce, ces artisans électriciens répondent présents en 30 minutes et fournissent des devis gratuits.

Ils travaillent avec des fournisseurs reconnus pour la qualité de leur matériel et peuvent également être à vos côtés en cas de sinistres.

Echanger avec les assureurs fait partie de leur cœur d’activité, et les expertises d’évaluations des dégâts n’ont plus de secret pour eux. Ils peuvent intervenir pour vous expliquer les démarches à suivre, les différents éléments de langage à connaître et simplement vous permettre de limiter vos dépenses personnelles et d’accélérer un retour à la normale rapidement.

Il vous faut vous mettre d’accord sur les appareils à installer comme les lave-linges pour les buanderies communes dans certains immeubles ou résidences. Afin de maîtriser les coûts, tout le monde gagne à choisir des appareils électroménagers peu énergivores.

Que faire en cas de panne dans les parties communes ?

Les pannes électriques dans les couloirs, le palier ou encore la cave d’un immeuble font partie des dépenses d’entretien et de maintenance de la copropriété. Lorsqu’une panne est constatée, il convient de le signaler rapidement en faisant une demande de réparation du système électrique. La demande doit mentionner l’origine de la panne.

En outre, la moindre modification des installations électriques exige l’aval des résidents. La procédure exige d’identifier le besoin au sein de la copropriété et de sélectionner l’intervenant. Elle peut faire l’objet d’une demande formelle auprès de votre syndic. Les qualifications et les compétences de l’électricien sont vérifiées au préalable par le syndic.

Comment faire face aux situations d’urgence de certains travaux électriques quand on est copropriété ? Si cette situation se produit dans votre immeuble, il existe des solutions plus rapides. Le syndic des copropriétaires peut faire intervenir un artisan sur place dans un délai de 30 mn. Cette prise en charge rapide et facile, est également transparente. L’intervention du professionnel sera ensuite régularisée.